FRANÇAIS ENGLISH
FRANÇAIS ENGLISH

En Creuse, la zone commerciale « Pop à Guéret » se dévoile

Eric Rapinat co-commercialisateur de POP'S à Guéret

C’est la fin du suspense à Guéret. Huit ans après le lancement du projet, on connaît une bonne partie des 15 enseignes qui vont s’installer dans le nouveau parc commercial dans la zone du Petit Bénéfice, à côté de Jardiland.

 

Quinze enseignes doivent s’installer, notamment « Mim' » un magasin de prêt-à-porter pour femmes. « Gémo » va ouvrir un deuxième magasin, en plus de celui de la zone de Carrefour. Il y aura aussi des chaussures avec « Chaussea » et des articles de puériculture chez « Orchestra ».

Parmi les autres enseignes « Bleu Libellule » proposera des produits de beauté et des accessoires. « Action » va aussi faire son arrivée. Cette chaîne de magasins de hard-discount néerlandaise propose des produits allant de l’équipement de la maison au bricolage en passant par le multimédia et les articles de fête à petits prix. Sport 2000 sera aussi de l’aventure, il s’agira en fait du déménagement du magasin actuellement installé à quelques centaines de mètres de là.

 

La zone « Pop’ à Guéret » accueillera aussi des magasins d’alimentation : « Marie Blachère », une grande boulangerie-pâtisserie et « Provenç’halles » qui vendra des fruits et légumes frais et des produits régionaux. Une boutique de vins et spiritueux sera également présente : »Vinum » est déjà installé au Family Village de Limoges.

 

La zone commerciale de Guéret ressemblera d’ailleurs à celle de la Haute-Vienne mais en plus petit : 32.000 mètres carrés, dont 10.000 occupés par des enseignes d’une gamme globalement inférieure. « Il faut s’adapter au pouvoir d’achat des Creusois » expliquent les porteurs du projet. De plus, certaines enseignes n’ont pas souhaité s’installer à Guéret, faute de bassin de population suffisant.

 

Contrairement aux rumeurs, il n’y aura pas de Darty, ni de Picard sur cette zone mais ces enseignes pourraient bien s’installer dans une autre zone commerciale de Guéret.

 

Par Valérie Mosnier et Audrey Tison, France Bleu Creuse jeudi 12 mai 2016 à 19:09